4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 09:45


[article rédigé avec l'aide de P. E. Prouvost d'Agostino, merci à lui !]


 
Frédéric Lodéon, violoncelliste, producteur et animateur radio, chef d'orchestre
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9ric_Lod%C3%A9on


Frédéric Lodéon sort son premier disque en tant que chef d’orchestre :
"Bizet - Carmen, suites, Symphonie en ut", avec le National de Bordeaux-Aquitaine



http://www.resmusica.com/aff_articles.php3?num_art=3696


Frédéric Lodéon anime :
"Plaisirs d'Amour", sur France Musique
http://www.radiofrance.fr/francemusique/em/plaisirs/pres.php?e_id=30000011

"Carrefour de Lodéon" sur France Inter
http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/carrefourdelodeon/

"Les Grands Concerts de Radio-France" sur France Inter
http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/lesgrandsconcerts/


furent évoqués :


Le jeune Bizet : un musicien prodige, auteur à 17 ans de la rayonnante "Symphonie en Ut", pianiste surdoué, compositeur à qui son Maître Gounod promettait la plus brillante carrière... et qui "galéra" des années durant, de demi-succès en demi-échecs.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Bizet
http://www.musicologie.org/Biographies/bizet_georges.html


Et à l'époque de la création de "Carmen". L'échec de son opéra, qu'il s'était surmené à écrire en un temps record, brisera Bizet et hâtera sans nul doute sa mort précoce.





Madame Bizet : née Geneviève Halévy, fille du compositeur de "La Juive". Plus tard, veuve et remariée, devenue Geneviève Strauss, elle sera un des modèles de la Princesse de Guermantes de Proust, et fera cadeau du manuscrit inédit de la "Symphonie en Ut" à leur ami Reynaldo Hahn... ce qui conduisit à révéler, et faire créer l'oeuvre, jusque là restée inédite, dans les années 1930.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Genevi%C3%A8ve_Hal%C3%A9vy


Scène finale de "Carmen" (affiche de la création en 1875). La tragédie brute, directe comme un coup de couteau, dont la crudité passionnelle et la vérité de ton choquèrent les contemporains.





Prosper Mérimée, auteur de la nouvelle dont Meilhac et Halévy tirèrent le livret de l'opéra de Bizet. La cruauté et le laconisme de l'écrivain inspirèrent le dramatisme de la musique.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Prosper_M%C3%A9rim%C3%A9e


La Carmen originale de la nouvelle... Une gitane de Séville, séductrice et rusée.





Et la "Carmen de l'Opéra"... devenue diva, sans rien perdre de son attrait de femme fatale.





La maison de Bizet à Bougival, où le compositeur s'éteignit brutalement, à l'heure-même où Mme Galli-Marié, créatrice du rôle de "Carmen" chantait le sinistre et prémonitoire "Air des Cartes" du 3e acte, le soir de la 33e représentation de l'œuvre à l'Opéra Comique...





Problème temporaire d'affichage

Grilles officielles : globale / sem. A B C D



RECHERCHES
»  dans ce blog : mots exacts seulement ~ avec plusieurs mots-clé, ajouter " AND " entre eux

» recherche « maison »

Archives

 
 
 
 
 
2005-06
2005-07
2005-08
2005-09
2005-10
2005-11
2005-12
2006-01
2006-02
2006-03
2006-04
2006-05
2006-06
2006-07
2006-08
2006-09
2006-10
2006-11
2006-12
2007-01
2007-02
2007-03
2007-04
2007-05
2007-06
2007-07
2007-08
2007-09
2007-10
2007-11
2007-12
2008-01
2008-02
2008-03
2008-04
2008-05
2008-06
2008-07
2008-08
2008-09
2008-10
2008-11
2008-12
   
2009-01
2009-02
2009-03
2009-04
2009-05
2009-06
2009-07
2009-08
2009-09
2009-10
2009-11
2009-12
2010-01
2010-02
2010-03
2010-04
2010-05
2010-06
2010-07
2010-08
2010-09
2010-10
2010-11
2010-12
2011-01
2011-02
2011-03
2011-04
2011-05
2011-06
2011-07
2011-08
2011-09
2011-10
2011-11
2011-12
2012-01
2012-02
2012-03
2012-04
2012-05
2012-06
2012-07
 
 
 
 
 
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -