13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 15:29


Chers lecteurs, vous trouverez ci-dessous un message de Philippe Varlet, secrétaire général de Radio Courtoisie, au sujet des finances de notre chère radio, puis quelques remarques personnelles sur ce même sujet, et enfin quelques photos des studios, afin que chacun puisse constater le caractère modeste des lieux, pour ne pas dire dénué, et en déduire les difficultés permanentes de trésorerie de la radio.





Philippe VARLET
Secrétaire Général de Radio Courtoisie
Le 10 octobre 2008


Les auditeurs de la dernière émission de Gérard Marin, se souviennent certainement de mon intervention au sujet des finances de notre radio et de mon appel à votre générosité. Afin d'étayer mes paroles, je vous propose, par quelques photos ci-dessous, de constater les conditions dans lesquelles nous travaillons, plus particulièrement les bénévoles qui ne ménagent ni leur temps ni leur patience pour donner des émissions de qualité à nos auditeurs.

Les spécialistes de la communication nous assurent de plusieurs centaines de milliers d'auditeurs…! J'ignore s'ils ont raison, mais si j'en crois les chiffres comptables ce ne sont que quelques tous petits milliers d'auditeurs qui prennent la peine de mettre la main à leur porte-monnaie !

Si nous remontons dans le temps, c'est grâce aux mécènes qui, par le passé, ont pris en charge nos artistes, que nous pouvons admirer aujourd'hui les œuvres qu'ils ont créées. Pourquoi n'existerait-il pas également des mécènes qui soutiendraient financièrement Radio Courtoisie permettant ainsi, de diffuser la bonne parole et de faire connaître des actualités que les autres médias taisent ?

Je reprends également l'argument que j'ai donné sur l'antenne au sujet de la construction du Sacré Cœur de Montmartre : ce sont les pauvres qui, en majorité, ont permis la construction de cet édifice. Chacun d'entre eux a mis une toute petite somme d'argent, un sou quelquefois pour certains. C'est pour cette raison qu'à l'époque on a dit qu'il a été construit avec "le sou des pauvres" ! Il doit en être de même pour Radio Courtoisie. Que ceux de nos auditeurs qui n'ont pas les moyens de cotiser pour le montant de 40 € (minimum de l'adhésion), donnent ce qu'ils peuvent : n'hésitez pas à nous envoyer de petites sommes (5 €, 10 €, etc.). Si les centaines de milliers d'auditeurs qui sont censés nous écouter donnaient ne serait-ce que 1 ou 2 € chacun, quel pactole cela ferait !

J'ai évoqué également la position des éditeurs et écrivains et de tous ceux qui venaient sur l'antenne faire la promotion de leurs productions. Il me semble qu'en bonne justice, ils devraient, sans que l'on ait à leur demander, abandonner quelques euros pour chacune de leur vente, une sorte de merci, en somme !

Pour finir, j'ai évoqué la mise en place d'un "tronc" qui serait placé sur la table du "patron" de l'émission. On pourrait y inscrire : "à votre bon cœur" ! Ce qui permettrait de délester quelques poches du superflu et d'alimenter la caisse de la radio ! Là encore même les petites pièces sont acceptées !

Voici chers amis auditeurs, patrons d'émissions, intervenants, etc. ce que j'avais à dire. J'espère être cette fois entendu.

Sachez que si la radio s'éteint, tel un phare dans la mer, c'est un guide qui disparaît.





Notes du blogmestre :


Je souhaiterais ajouter plusieurs points :

* Même après plus de 3 années d'existence, de nombreux lecteurs continuent à m'adresser félicitations et encouragements pour la tenue de ce blog, et je les en remercie au plus haut point, car il est vrai que ça aide à surmonter les conditions parfois ascétiques qu'impose une telle mission. Mais pour prendre tout leur sens, ces compliments ne doivent pas en rester là, et doivent se traduire en aide concrète au but commun que nous poursuivons : aider Radio Courtoisie à (sur)vivre, se développer, et pouvoir affronter les défis techniques qui pointent à l'horizon, en particulier la Radio Numérique Terrestre. Donc, si vous appréciez ce blog, je vous encourage vivement à augmenter d'autant votre cotisation, fut-ce simplement de quelques euros pour les plus modestes d'entre vous.

* Il faut rappeler que pour l'ensemble de vos dons et cotisations à Radio Courtoisie un reçu fiscal vous est envoyé, permettant de voir 66% de cette valeur déduite de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20% du revenu imposable, reportable sur 5 ans en cas de dépassement). En d'autre termes, l'Etat triple votre cotisation ! Si d'aventure vous n'êtes pas imposable sur le revenu, je vous encourage à passer par une personne imposable et de confiance (parent, enfant, etc.) qui cotisera triple à votre place, et qui récupèrera les 2/3 de la somme par sa défiscalisation.

* Au sujet de la future Radio Numérique Terrestre, vous pouvez lire l'article "Le hic du numérique", paru récemment dans Le Canard enchaîné.




Pour faire vos dons et cotisations :


* par chèque libéllé à l'ordre de "Radio Courtoisie", à envoyer au 61 boulevard Murat, 75116 Paris ;

* par virement automatique mensuel (résiliable à tout moment), en remplissant ce formulaire et en le renvoyant à la radio ;

* par Paypal : voir le site officiel.


Pour tout renseignement supplémentaire : 01 46 51 00 85 ou courtoisieradiocourtoisie.net































catégorie : » Généralités
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU .