10 mai 2006 3 10 /05 /mai /2006 09:45


[article rédigé par Aristote, merci à lui !]


 

Robert Sabatier, de l’Académie Goncourt


 

http://www.academie-goncourt.fr/m_sabatier.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Sabatier

"Le livre de la déraison souriante"


 

quelques phrases et aphorismes extraits du livre de Robert Sabatier, commentés au cours de l’émission :


« Une pensée non écrite n’est pensée qu’à demi. »
« Si quelque frivolité se glisse dans la pensée, tenons-en compte. Qui sait si elle ne nous protège pas de la froideur des professionnels du cerveau. »
« Nous nous croyons savants de ce qu’ignorent les autres. »
« Explique ! Tu ne comprendras plus. »
« Sans doute : la manière la plus sûre d’indiquer le doute. »
« Si le fou du roi devenait roi, prendrait-il un fou ? »
« L’imagination, c’est la folle du logique. »
« L’univers est un composé d’exceptions qui ne trouvent pas de règle à confirmer. »
« Une civilisation n’est jugée vieille que lorsqu’elle imagine sa propre fin. »
« Pardonnez-moi, exprima l’ordinateur, j’ai répondu machinalement. »
« On dit de certains cercles qu’ils sont fermés, pour faire oublier qu’ils sont étroits. »
« Quand on entre comme dans un moulin, craignons d’être broyés ! »
« Nous nous méfierions d’un juge qui ne connaît que le code. »
« Chaque fois qu’un peuple se croit au-dessus de la mêlée, il n’est pas loin d’être submergé par elle. »
« Le nationalisme est l’impolitesse des nations. »
« Certains regardent le petit écran librement, comme on se met librement en esclavage. »
« Passer à la télévision, c’est se sentir nu comme au conseil de révision. »
« Ces puissants qui feignent de protéger les arts parce qu’ils en ont peur. »
« Oeuvre d’art ! disent-ils. Et ils pensent 'placement de fonds'. »
« L’utilité du suffrage universel est de persuader l’électeur qu’il est quelqu’un d’important. Et il l’est... jusqu’au vote ! »
« L’évangile de l’égalité est toujours selon Saint Procuste. »
« Le temps console de tout, sauf du temps. »
« Il faut que jeunesse se passe. Mais de quoi ?! »
« Le poids des ans, c’est la poix des ans. »
« Lorsque les inconvénients du voyage l’emportent sur le plaisir qu’on y prend, c’est qu’on est vieux. »
« Certes nous aimons le repos, mais pas au point de le vouloir éternel. »
« C’est avec les roseaux pensants qu’on fait les chênes qu’on abat. »
« Aurait-on créé la pomme pour qu’on ne la cueille point ? »
« Adam et Eve ont eu tort d’être végétariens, ils auraient dû manger le serpent. »
« Dans une réunion de libres penseurs, on écoutait les propos sacrilèges dans un silence religieux. »
« Les Madeleines parfument les Evangiles. »
« Ils ne mentaient pas vraiment : ils économisaient la vérité. »
« Il est aussi vaniteux de se vanter de ne pas être décoré que de se prévaloir de l’être. »
« Le pardon rature, il n’efface pas. »
« Qui n’a conversé avec sa souffrance ne sait pas ce qu’est un dialogue. »
« Dire à la souffrance : 'je n’en mérite pas tant'. »
« La souffrance, c’est ce qui nous parle quand plus personne ne nous parle. »
« Les soucis, on parle toujours de leur cadet, jamais de leur aîné. »
« Ce que nous reprochons aux bavards, c’est qu’ils nous empêchent de parler. »
« On est prié de fermer ses parenthèses et si possible de ne pas en rouvrir. »
« Le meilleur secret est celui qu’on a soi-même oublié. »
« Encore un instant, Monsieur le bureau ! »
« Certaines tirelires sont incassables. »
« Il faut toujours renvoyer l’encenseur. »
« On ne se méfie pas assez des imbéciles : certains se paient le luxe d’être intelligents. »
« A défaut de victoire, il nous reste cette offrande : la leçon de l’échec. »
« On écrit pour extraire de soi l’enterré vif qui appelle à l’aide. »
« Un critique est un homme qui, lorsqu’il n’aime pas ça, veut en dégoûter les autres. »
La poésie, c’est « le langage de ce que cache le langage. »
« Poésie : la nostalgie de l’aventure devenue aventure. »

 

D’autres œuvres de Robert Sabatier furent évoquées :

"Les allumettes suédoises"
"Trois sucettes à la menthe"
"Les noisettes sauvages"
"Les fillettes chantantes"


 

 

 

"Œuvres poétiques complètes"


 

"Histoire de la poésie française"





Problème temporaire d'affichage

Grilles officielles : globale / sem. A B C D



RECHERCHES
»  dans ce blog : mots exacts seulement ~ avec plusieurs mots-clé, ajouter " AND " entre eux

» recherche « maison »

Archives

 
 
 
 
 
2005-06
2005-07
2005-08
2005-09
2005-10
2005-11
2005-12
2006-01
2006-02
2006-03
2006-04
2006-05
2006-06
2006-07
2006-08
2006-09
2006-10
2006-11
2006-12
2007-01
2007-02
2007-03
2007-04
2007-05
2007-06
2007-07
2007-08
2007-09
2007-10
2007-11
2007-12
2008-01
2008-02
2008-03
2008-04
2008-05
2008-06
2008-07
2008-08
2008-09
2008-10
2008-11
2008-12
   
2009-01
2009-02
2009-03
2009-04
2009-05
2009-06
2009-07
2009-08
2009-09
2009-10
2009-11
2009-12
2010-01
2010-02
2010-03
2010-04
2010-05
2010-06
2010-07
2010-08
2010-09
2010-10
2010-11
2010-12
2011-01
2011-02
2011-03
2011-04
2011-05
2011-06
2011-07
2011-08
2011-09
2011-10
2011-11
2011-12
2012-01
2012-02
2012-03
2012-04
2012-05
2012-06
2012-07
 
 
 
 
 
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -