21 mai 2006 7 21 /05 /mai /2006 17:00


[article rédigé par Antonio, merci à lui !]

 

Une vie d'aventure

 

Alain Sanders, journaliste, écrivain

http://www.present.fr/equipe_present.html

 

La vie d'un pied-noir, aussi remplie et mouvementée que celle de Tintin. Docteur ès lettres, Alain Sanders enseigna en Afrique (au Maroc où il naquit en 1947, au Nigeria, en Éthiopie, au Cameroun), en Asie (au Viêt-Nam à Danang, ville où s'est aussi posé le cas dramatique des binationaux et des Français d'origine vietnamienne à sauver).

 

Furent évoqués les artisans de l'œuvre coloniale française :

 

 Charles de Foucaud (1858-1916)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Foucauld

 

▶ Joseph Gallieni (1849-1916)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Gallieni

 

▶ Hubert Lyautey (1854-1934)

http://www.19e.org/personnages/france/L/lyautey.htm

Alain Sanders cite le roi Hassan II, qu'il entendu de ses propres oreilles déclarer « La grande chance du Maroc, c'est avoir eu un homme comme Mohamed V, mon père, et le Maréchal Lyautey »

 

Louis Faidherbe (1818-1889)

http://www.19e.org/personnages/france/F/faidherbe.htm

 

Jean-Baptiste Marchand (1863-1934)

http://www.19e.org/personnages/france/M/marchand.htm

 

Parmi les figures de légende évoquées :

 

Commandant Pierre Guillaume (1925-2002), Crabe-Tambour pour toujours

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Guillaume_%28militaire%29

 

Alain Mimoun (né en 1921), vainqueur du marathon aux Jeux olympiques de Melbourne en 1956, 12 ans après avoir failli être amputé, lors de la bataille du Monte Cassino (Croix de guerre avec 4 citations)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Mimoun

 

A propos des États-Unis :

 
 
Les pionniers et leurs charriots au XIXe siècle, évangélisant Apaches et Comanches, dans les pires conditions matérielles

 Le Texas, Alamo

 Les Irlandais poussés à l'émigration

▶ Le Viêt-Nam, les correspondants de guerre, Jane Fonda, John Kerry

 La liberté des États, la liberté sur les ondes

 La vision impériale, depuis les Perses, en passant par les Hittites, les Romains, etc., jusqu'à ce jour

 

Ouvrages d'Alain Sanders qui furent évoqués :

 

"L'Amérique que j'aime"

http://www.editions-de-paris.com/article.php3?id_article=3

 

"Le porc clandestin"

http://www.editions-de-paris.com/article.php3?id_article=126
http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2504

67 ans après une mémorable traversée de Paris à haut risque, un nouveau morceau de bravoure : la rencontre de deux résistants, boulevard Ben-Laden (anciennement Richard-Lenoir) ; leur départ du côté d'Alésia, pour une livraison à destination de la rue Al-Qaïda (ex rue de la Cour des Noues), en passant par la rue des Martyrs du Jihad (ex rue du calvaire des Filles du Boulevard, euh... du Boulevard des Filles-du-Calvaire), une rencontre qui tourne mal pour le soldat d'Allah Ali Martin, un détour par la place Zouina Begra (jadis place Beauvau), quelques pas vers la mosquée al-Zebda (anciennement église de La Madeleine), l'avenue Tariq-Ramadan (autrefois rue de Richelieu) et l'inévitable rue Al-Chirac...

Marcel Aymé (1902-1967), auteur de la nouvelle "La traversée de Paris" (1947) dont "Le porc clandestin" est la transposition

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Travers%C3%A9e_de_Paris

 

"Rimbaud est aux Afriques"

http://www.editions-de-paris.com/article.php3?id_article=122

 

"Chien Fou : Maroc 1971, Congo Ex-Belge (Zaïre), 1972, Sud Vietnam, 1974-1975", Godefroy de Bouillon, 1998, ISBN : 2841910717


 

Chronique de Mélisande Chauveau : "Raconte-moi la musique"

 

Johannes Brahms, compositeur (1833-1897)

 

http://membres.lycos.fr/magnier/composit/brahms.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Johannes_Brahms

Johannes Brahms dut pour partie poursuivre sa formation en jouant dans les bars à matelots de Hambourg, afin de complétrer les maigres ressources familiales, alors qu'il avait à peine 14 ans.

 

furent évoqués :

 

Robert Schumann (1810-1856), qui reconnut le génie de Brahms

 

Schumann et Brahms, par Claude Rostand
http://www.rodoni.ch/schumann/brahms.html

 

Clara, épouse de Robert Schumann, devenue veuve en 1856 et, amour sans doute platonique, de Johannes Brahms (qui ne la demanda pas en mariage)

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Clara_Schumann

 

[NDLR : Le nom du compositeur a surtout été rendu célèbre en France du jour où Françoise Sagan publia "Aimez-vous Brahms", en 1959. Au cours d'un entretien télévisé, elle avoua qu'elle aurait volontiers intitulé son ouvrage "Aimez-vous Mendelssohn", mais elle fit observer que cela eut manqué de légèreté (il s'agit vraisemblablement du fameux entretien mené par Pierre Desproges...)]

 

Le violoniste et compositeur hongrois Joseph Joachim (1831-1907) qui vit ainsi Brahms : « Nature qui a la pureté d'un diamant et la douceur de la neige »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Joachim


 

Evocation de Léonce de Saint-Martin

 

Jean Guérard, président de la mutuelle d'assurance des musiciens et des métiers de la musique, conseiller juridique du Syndicat National Professionnel des Artistes Musiciens des Cultes (SNPAMC)

 

Léonce de Saint-Martin (1886-1954), compositeur, organiste de Notre-Dame de Paris de 1937 à 1954, une grande figure des orgues françaises.

(au grand orgue de Notre-Dame de Paris)

http://www.musimem.com/st-martin.htm
http://www.concert-leonce.org/print.php?sid=12

 

Jean Guérard : "Léonce de Saint Martin à Notre Dame de Paris 1886-1954"

http://www.allbookstores.com/book/2915680086/Jean_Guerard/Leonce_De_Saint-Martin_A_Notre-Dame_De_Paris.html

 

L'orgue de jubé de Notre-Dame de Paris

 

http://www.uquebec.ca/musique/orgues/france/ndamep.html

 

Catalogue des œuvres de Léonce de Saint-Martin (et discographie), présenté par Jean Guérard
http://www.musimem.com/st-martin_catalogue.htm
http://www.saint-martin.triang.net/Lista.htm

 

Association des Amis de Léonce de Saint-Martin
39 avenue Mozart
75016 Paris
tél. : 01 45 20 70 42
fax : 01 45 20 72 54
président : Pierre Baculard
vice-présidents : Marie-Christine Steinmetz, Jean Guérard

 

Concernant la polémique qui suivit la titularisation de Léonce de Saint-Martin à Notre-Dame, voir notamment l'article de François Widmer
http://alambix.uquebec.ca/musique/orgues/fqao23.html

 

Léonce de Saint-Martin ne put jamais suivre les cours du conservatoire (interdiction formelle de papa...). Il fut formé à 22 ans à la composition par Adolphe Marty, Albert Bertelin puis à la virtuosité par Louis Vierne. Adolphe Marty (1865-1942), compatriote albigeois de Léonce de Saint-Martin, aveugle à deux ans et demi, qui dirigea un temps la classe d'orgue à l'Institut national des jeunes aveugles
http://www.musimem.com/INJA.htm
http://www.di-arezzo.com/france/partitions-de-Marty.html

 

Albert Bertelin (1872-1951), deuxième Second Grand Prix de Rome en 1902

 

Louis Vierne (1870-1937), organiste de Notre-Dame de Paris de 1900 à 1937, mort aux claviers de son orgue, ici en compagnie de  Bernard Gavoty

http://www.netreach.net/~druid/LouisVierne.html

 

André Charlin (1903-1983), preneur de son sans égal, qui eut le coup de foudre en entendant Léonce de Saint-Martin à Notre-Dame

http://www.charlin-disques.com
http://haute.fidelite.com.online.fr/vinyle/bras-charlin/charlin-bras.html
http://pageperso.aol.fr/_ht_a/fdzours/orgue.htm

[NDLR : le travail d'André Charlin fit l'objet de 15 émissions le mercredi soir sur les ondes de Radio Courtoisie (du 5 octobre 2005 au 11 janvier 2006), inaugurant ainsi la série "Discothèque pour connaisseurs et amateurs", animée par Claudio (de RC), en compagnie de Pierre-Emmanuel Prouvost d'Agostino (patron d'émission à RC), Bruno Gaullier (?) ingénieur du son et David Gallo (?) audiophile, poète et écrivain]

 

Au cours de l'émission, on a entendu :

 

 Le Carillon de la Suite cyclique (1930), enregistré en 1953 à Notre-Dame

Une transcription du Saint François de Paule marchant sur les eaux, de Liszt

In memoriam, Paraphrase de l'hymne national "Amour sacré de la Patrie" (1941) - Concert donné pour les prisonniers de guerre. Les officiers allemands présents à Notre-Dame ne furent pas dupes quand Léonce paraphrasa avec panache la Marseillaise, mais ils se levèrent pour applaudir.

Une improvisation enregistrée par Pierre Baculard

Un extrait du final de la Symphonie Mariale

 

catégorie : LJ Didier Rochard

Problème temporaire d'affichage

Grilles officielles : globale / sem. A B C D



RECHERCHES
»  dans ce blog : mots exacts seulement ~ avec plusieurs mots-clé, ajouter " AND " entre eux

» recherche « maison »

Archives

 
 
 
 
 
2005-06
2005-07
2005-08
2005-09
2005-10
2005-11
2005-12
2006-01
2006-02
2006-03
2006-04
2006-05
2006-06
2006-07
2006-08
2006-09
2006-10
2006-11
2006-12
2007-01
2007-02
2007-03
2007-04
2007-05
2007-06
2007-07
2007-08
2007-09
2007-10
2007-11
2007-12
2008-01
2008-02
2008-03
2008-04
2008-05
2008-06
2008-07
2008-08
2008-09
2008-10
2008-11
2008-12
   
2009-01
2009-02
2009-03
2009-04
2009-05
2009-06
2009-07
2009-08
2009-09
2009-10
2009-11
2009-12
2010-01
2010-02
2010-03
2010-04
2010-05
2010-06
2010-07
2010-08
2010-09
2010-10
2010-11
2010-12
2011-01
2011-02
2011-03
2011-04
2011-05
2011-06
2011-07
2011-08
2011-09
2011-10
2011-11
2011-12
2012-01
2012-02
2012-03
2012-04
2012-05
2012-06
2012-07
 
 
 
 
 
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -