11 août 2006 5 11 /08 /août /2006 09:45


[article rédigé par Aristote, merci à lui !]

 

présenté par Jean Decellas

 

Corneille, précurseur de l'Opéra

 

"Andromède", « tragédie représentée avec les machines », créée au Petit Bourbon en janvier 1650

 

http://perso.orange.fr/jean-claude.brenac/ASSOUCI_ANDROMEDE.htm

pour lire Andromède en ligne sur Gallica :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k880058

 

Cette tragédie à machines était accompagnée d’une musique de Charles Coypeau d’Assoucy (1605-1677), notamment pour les chœurs chantés.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Coypeau_d'Assoucy
http://www.baroque-versailles.com/Dassoucy/DassoucyBiographie.html

 

décor de Giacommo Torelli pour l’Acte I :

http://www.georgetown.edu/organizations/opsis/images/decors/andromededec_I.htm

décor pour l’Acte II :

http://www.georgetown.edu/organizations/opsis/images/decors/andromededec_II.htm

décor pour l’Acte III :

http://www.georgetown.edu/organizations/opsis/images/decors/andromededec_III.htm


 

 

la poésie de Daniel Ancelet

cf. :
http://www.interpoete.com/page71.html

"Ne me sois que douceur", éditions ARCAM, 2006



Pour obtenir ce recueil, écrire directement à Daniel Ancelet
B.P. 18
118, avenue du Général Leclerc
78221 Viroflay Cedex

 

deux poèmes extraits du recueil :

 

A celle qui jette mes vers

Vous qui jetez mes vers, que vous avez en double,
Et qui dans votre esprit ne valent pas un rouble,
C’est un peu de mon cœur que vous avez froissé
Puisqu’il se trouve ainsi par vous désavoué.

On ne vous a pas dit, industrieuse abeille,
Que c’est un peu de moi qui part à la corbeille.
Et votre aveu naïf a ceci de suspect
Qu’il révèle, à tout prendre, un manque de respect

Mes vers sont donc perdus au fond des oubliettes.
Vous n’avez pas cru bon d’en recueillir des miettes,
Non qu’ils soient sidéraux ni même sidérants
Mais ils m’avaient coûté de la peine et du temps.

Vous n’avez pas craint d’en façonner des boulettes
Sans voir qu’y palpitait mon âme de poète.
Et vos doigts effilés ont réduit en lambeaux
Mes accents les plus doux et mes vers les plus beaux.

On comprend mieux le monde à travers un poème
Et vous avez détruit le meilleur de moi-même,
Alors qu’ils étaient faits pour donner du bonheur
A la lectrice ardente et à l’humble lecteur.

Si vous me déchirez sans marquer aucun trouble,
Souffrez que je conserve enfin mon pauvre double.
Il tiendra compagnie à mon original
Et ne saura jamais que vous m’avez fait mal.

 

 

Au cœur des mots

Un poème a toujours le temps,
Le sable glisse entre les pages,
Les mots s’envolent sur les plages,
Tout est pareil et différent.

Un poème n’a jamais d’âge
Comme les héros de Bédé,
Il atteint l’immortalité.
Qui demanderait davantage ?

Pas de poème pour l’été.
On le dit (?) d’autres héroïnes
Dont ne durent pas les peaux fines.
Un beau vers a l’éternité.

Il a le bon goût de l’enfance
Avec un parfum différent.
Le bonheur est toujours présent
Quand on le conjugue en vacances.

Même l’été n’en finit plus,
La plage est une île déserte
La page demeure entrouverte,
Les bruits du siècle se sont tus.

Dans une bulle confortable
Seul reste l’écho du passé
Pour ce voyage organisé
D’un recueil ouvert sur la table.

On est mieux que dans un café,
On se prélasse à la terrasse,
On rêve sans bouger de place,
Dans un nouveau monde enchanté.

Et pour assouvir son envie,
Tandis que s’endorment les sots,
On se retrouve au cœur des mots.
C’est là le meilleur de la vie.

 

 

un poème récent :

 

Le prosateur malgré lui

Un malheureux poète au sortir de sa nue
Vint remettre un poème au chef d’une revue.
- Voici sur un vieil air quelques quatrains nouveaux
Dont j’attends sans mollir quelques paquets d’euros.
- Mon cher, répondit l’autre, on vous plaint, on vous aime.
Mais je n’ai jamais vu qu’on payait un poème.
- Alors, dit le poète, assommé par ce coup,
Mettez-le donc en prose et donnez-moi cent sous !

 

[NDLR : poèmes notés sous la dictée, donc communiqués sous toute réserve]

 

fut évoqué :

 

Jean Clair : "Journal atrabilaire"

 

catégorie : (LdJ Pierre Dehaye)

Problème temporaire d'affichage

Grilles officielles : globale / sem. A B C D



RECHERCHES
»  dans ce blog : mots exacts seulement ~ avec plusieurs mots-clé, ajouter " AND " entre eux

» recherche « maison »

Archives

 
 
 
 
 
2005-06
2005-07
2005-08
2005-09
2005-10
2005-11
2005-12
2006-01
2006-02
2006-03
2006-04
2006-05
2006-06
2006-07
2006-08
2006-09
2006-10
2006-11
2006-12
2007-01
2007-02
2007-03
2007-04
2007-05
2007-06
2007-07
2007-08
2007-09
2007-10
2007-11
2007-12
2008-01
2008-02
2008-03
2008-04
2008-05
2008-06
2008-07
2008-08
2008-09
2008-10
2008-11
2008-12
   
2009-01
2009-02
2009-03
2009-04
2009-05
2009-06
2009-07
2009-08
2009-09
2009-10
2009-11
2009-12
2010-01
2010-02
2010-03
2010-04
2010-05
2010-06
2010-07
2010-08
2010-09
2010-10
2010-11
2010-12
2011-01
2011-02
2011-03
2011-04
2011-05
2011-06
2011-07
2011-08
2011-09
2011-10
2011-11
2011-12
2012-01
2012-02
2012-03
2012-04
2012-05
2012-06
2012-07
 
 
 
 
 
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -