20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 10:45


[article rédigé avec l'aide de P. E. Prouvost d'Agostino, merci à lui !]

 

Chantal Riou, pianiste

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=86990714

 

Rossini - Quelques Riens pour piano (extraits des Péchés de Vieillesse), par Chantal Riou



Paru chez Mandala - Harmonia Mundi MAN 5109/HMCD 83

La soirée musicale de Radio Courtoisie du mercredi 22 novembre, de 23h à minuit, sera consacrée à cette œuvre.

 

les prochains concerts de Chantal Riou :

 

Paris, Salle Gaveau, mardi 5 décembre à 20h30 : Concerto n° 1 de Chostakovitch. Direction: Lionel Stoleru, Piano Chantal Riou, Trompette Guy Touvron

Rueil-Malmaison, Auditoriom du C.N.R., mardi 30 janvier à 20h30 : Récital Violon Piano ( Beethoven, Faure, Poulenc ). Chantal Riou Piano, Dominique Barbier Violon.

Rueil-Malmaison, Auditorium du C.N.R., jeudi 8 mars à 20h30 : Création du Concerto pour piano et saxophone de Francine Aubin.Chantal Riou Piano, Daniel Gremelle Saxophone.

Paris, salle Cortot, dimanche 25 mars à 15h. Récital de piano Chantal Riou (Schumann, Balakirev, Rossini )

 

furent évoqués :

 

Gioacchino Rossini

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gioacchino_Rossini

 

Olympe Pélissier, deuxième épouse de Rossini, à qui il dédia une partie des "Péchés de vieillesse"

 

Les deux dames qui comptèrent dans la vie du "premier" Rossini, compositeur d'opéras :

- La première épouse : Isabel Colbran, chanteuse lyrique au caractère aussi jaloux que volcanique.

- Henriette Sontag, qui fut (outre l'interprète fétiche de Beethoven) une mémorable Sémiramide, dans le rôle de l'opéra éponyme de Rossini... et aussi bien plus qu'une interprète, dans la vie privée de ce dernier...

 

(Isabel Colbran à gauche, Henriette Sontag à droite)

 

Le "Salon de Musique Romantique" : Rossini et ses confrères musiciens et écrivains (de g à d : Dumas, G. Sand, Hugo, Paganini et Rossini, Liszt au piano, Marie d'Agoult de dos, autour du buste de Beethoven).

(tableau de Dannhaeuser)

 

Le célèbre "Trio patriotique" de "Guillaume Tell" (1829), opéra dans lequel Rossini voulut se surpasser, et dont le demi-succès parisien précipita sa "retraite" musicale ... à trente sept ans !

http://www.lamediatheque.be/Travers_sons/op_ros01.htm

 

Giacomo Meyerbeer, le rival dont le fracassant succès auprès du public poussa Rossini à abandonner (prudemment) la scène lyrique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Giacomo_Meyerbeer

 

Une soirée musicale chez les Rossini, rue de la Chaussée d'Antin à Paris, dans les années 1850

 

Rossini à table : un bourreau de travail dans sa musique, un ogre par l'appétit!

 

Un des autres "péchés de vieillesse" de Rossini : le fameux tournedos dont il inventa la recette... Une monstruosité diététique... et un régal de gourmand.

 

http://www.cuisine.berberber.com/recette-Tournedos-Rossini-41.html
http://recettes.1001delices.net/plats-principaux/boeuf/tournedos-rossini_r521.html

 

La dernière demeure d'un bon vivant (tombeau de Rossini au Père Lachaise)

 


Problème temporaire d'affichage

Grilles officielles : globale / sem. A B C D



RECHERCHES
»  dans ce blog : mots exacts seulement ~ avec plusieurs mots-clé, ajouter " AND " entre eux

» recherche « maison »

Archives

 
 
 
 
 
2005-06
2005-07
2005-08
2005-09
2005-10
2005-11
2005-12
2006-01
2006-02
2006-03
2006-04
2006-05
2006-06
2006-07
2006-08
2006-09
2006-10
2006-11
2006-12
2007-01
2007-02
2007-03
2007-04
2007-05
2007-06
2007-07
2007-08
2007-09
2007-10
2007-11
2007-12
2008-01
2008-02
2008-03
2008-04
2008-05
2008-06
2008-07
2008-08
2008-09
2008-10
2008-11
2008-12
   
2009-01
2009-02
2009-03
2009-04
2009-05
2009-06
2009-07
2009-08
2009-09
2009-10
2009-11
2009-12
2010-01
2010-02
2010-03
2010-04
2010-05
2010-06
2010-07
2010-08
2010-09
2010-10
2010-11
2010-12
2011-01
2011-02
2011-03
2011-04
2011-05
2011-06
2011-07
2011-08
2011-09
2011-10
2011-11
2011-12
2012-01
2012-02
2012-03
2012-04
2012-05
2012-06
2012-07
 
 
 
 
 
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -