10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 18:00


[article rédigé par Antonio, merci à lui !]

 

Les abus des mises sous tutelle

 

Franck Hagenbucher, anthropologue

Alexandra Riguet, journaliste

 Constantin Sanchez, ancien ambulancier

 

Une description terrifiante de la tutelle, par un homme aux prises avec la synergie mise en place par certains banquiers, assureurs, psys, magistrats, élus, antiquaires et experts de tout poil déterminés à dépouiller nos aînés de tous leurs biens, en toute impunité. Les affaires sont vite classées et si vous vous avisez de froisser un expert, gare à vous. Tout est opaque, vous n'avez droit de regard sur rien... 800 000 séniors sont concernés, victimes toutes désignées du « Casse du siècle ».

 

Franck Hagenbucher : "Nos aînés entre tutelle et canicule"

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=22294

 

Furent évoqués :

 

Le CCAT (Collectif contre les abus tutélaires)
01 42 78 32 66
http://www.afpap.org/abus_tutelles_20051216.htm

 

Dans la rubrique CCAT, un entretien édifiant avec Franck Hagenbucher. Quand il cite Jacques Attali, ça fait froid dans le dos :

« L'euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figure. Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste, c'est la liberté, et la liberté fondamentale c'est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société. »
http://www.afpap.org/info_afpap_presse_hagenbucher_20060919.htm

 

Le reportage d'Alexandra Riguet "Tutelles : abus de faiblesse" diffusé sur Canal+, le 18 septembre 2006. Un témoignage exceptionnel, par une journaliste prise d'une colère noire et qui s'est totalement investie dans cette affaire.

Pour le DVD de l'émission essayer de s'adresser à ACTUAL PROD (01 53 81 81 81)

 

 Le témoignage au téléphone de M. Constantin Sanchez, ancien ambulancier : quinze années de souffrance. Obligé de se faire vacciner contre l'hépatite B, il contracte une sclérose en plaques. Il se retrouve en curatelle renforcée sous le contrôle d'une certaine Madame C. de l'entraide sociale de Roanne, qui viole le serment qu'elle a prêté et lui a « ouvert les portes de l'enfer ». Et bien entendu c'est à M. Sanchez d'assumer les abus et fautes commises par l'autre, alors qu'elle l'a complètement rincé en profitant de son handicap et de sa faiblesse. M. Sanchez est maintenant au bout du rouleau.

 

Les trucs pour vous spolier et vous ficher la frousse :

La présomption d'absence. Absentez-vous un peu longtemps : vous revenez et tous vos biens sont vendus, puisqu'au passage on vous a mis sous tutelle. Votre malheur fait le bonheur de quelques autres.

Ne dépensez pas vos sous au vu au sus de tous. Si par malheur vous vous fracturez en plus le col du fémur, alors vous risquez fort d'être déclaré Alzheimer et comme vous serez spolié, pour faire bonne mesure, on accusera vos proches...

Vous voulez en avoir le cœur net sur tout ce qui se magouille ? Mais que faites-vous du secret professionnel ?!? Et qui plus est, il faut se garder de tout "excès" de contrôle : ben voyons...

Et attention, c'est votre vielle maman de 92 ans qui sera traduite devant le TGI et condamnée à la place du tuteur si celui-ci commet une faute. Normal, non ?

 

Le scandale de l'UDAF 64 (Union Départementale des Associations Familiales des Pyrénées-Atlantiques) : huit millions d'euros de déficit, mais à part ça tout va bien.

 

Heureusement tous les acteurs ne sont pas des escrocs. Tel médecin maghrébin se dévoue corps et âme, mais combien sont-ils comme lui ?

 

Une citation de Michel Houellebecq : « Seul un état authentiquement moderne était capable de traiter ses vieux comme de purs déchets »

 

Ouvrage cité et à lire à tout prix :

Christophe Fernandez, (...) : "On tue les vieux"


 

Chronique de Mélisande Chauveau : "Raconte-moi la musique"

 

Camille Saint-Saëns (1835-1921)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Saint-Sa%C3%ABns

L'enfance heureuse du grand compositeur, doué d'une oreille absolue, d'une mémoire prodigieuse et complètement habité par la musique.


 

L'histoire du label Calliope

 

Jacques Le Calvé, fondateur du label Calliope

 

http://www.calliope.tm.fr

 

Une première mondiale : Johann Wenzel Kalliwoda  (1801-1866) par le Quatuor Talich. Référence : CAL 9357


 

 

Annonce

 

Jeudi 14 décembre 2006 à 12h30 : Hommage à Jean-Michel Damase : Geneviève MARTIGNY- Françoise PARROT-HANLET, pianos, Antoine GOULARD, violon - Simone FEYRABEND, alto - Marcel BARDON, violoncelle - Evgeni KAKANOV, flûte Isabelle PERRIN, harpe.

Salle Cortot
78, rue Cardinet, 75017 Paris
(Mo Malesherbes)

 

catégorie : LJ Didier Rochard

Problème temporaire d'affichage

Grilles officielles : globale / sem. A B C D



RECHERCHES
»  dans ce blog : mots exacts seulement ~ avec plusieurs mots-clé, ajouter " AND " entre eux

» recherche « maison »

Archives

 
 
 
 
 
2005-06
2005-07
2005-08
2005-09
2005-10
2005-11
2005-12
2006-01
2006-02
2006-03
2006-04
2006-05
2006-06
2006-07
2006-08
2006-09
2006-10
2006-11
2006-12
2007-01
2007-02
2007-03
2007-04
2007-05
2007-06
2007-07
2007-08
2007-09
2007-10
2007-11
2007-12
2008-01
2008-02
2008-03
2008-04
2008-05
2008-06
2008-07
2008-08
2008-09
2008-10
2008-11
2008-12
   
2009-01
2009-02
2009-03
2009-04
2009-05
2009-06
2009-07
2009-08
2009-09
2009-10
2009-11
2009-12
2010-01
2010-02
2010-03
2010-04
2010-05
2010-06
2010-07
2010-08
2010-09
2010-10
2010-11
2010-12
2011-01
2011-02
2011-03
2011-04
2011-05
2011-06
2011-07
2011-08
2011-09
2011-10
2011-11
2011-12
2012-01
2012-02
2012-03
2012-04
2012-05
2012-06
2012-07
 
 
 
 
 
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -