23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 09:45


[article rédigé avec l'aide de P. E. Prouvost d'Agostino, merci à lui !]

 

voyage dans la musique et la littérature fantastique

 

Alain Feydeau, comédien, écrivain

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Feydeau

"Mauvaise heure pour être seul"

 

furent évoqués :

 

le fantastique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fantastique

 

Jacques Offenbach : sous le fou-rire de l'amuseur de génie, ricanait le sarcasme, et affleurait l'inquiétante étrangeté qui s'exprimera dans son ultime chef-d'oeuvre, "Les Contes d'Hoffmann"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Offenbach

 

Le Docteur Miracle et Antonia dans les "Contes d'Hoffmann" (photographie des interprètes lors de la création en 1880). Incarnation du Mal, le Docteur incitera la jeune fille à chanter, jusqu'à ce que mort s'ensuive, en s'aidant de son violon démoniaque.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Contes_d'Hoffmann

 

Le Docteur Miracle, agitant ses flacons : des "remèdes" plus inquiétants que le mal qu'ils prétendent soigner.

 

La Mort d'Antonia, "morte d'avoir chanté", victime de son amour de l'art, sous le rire de triomphe du Docteur Miracle, parvenu à ses fins en arrachant ainsi la jeune fille à l'amour d'Hoffmann.

 

Ernst Theodor Amadeus Hoffmann (E.T.A. Hoffmann) : conteur, compositeur et peintre, l'un des "inventeurs" de la nouvelle fantastique, où l'inquiétude naît des distorsions de la réalité, et où la mort et la démence écoutent aux portes, en guettant leurs proies. (Autoportrait par lui-même)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernst_Theodor_Amadeus_Hoffmann

 

Les "Contes Fantastiques" d'Hoffmann, illustrés par le Français Bertall : l'intrusion, dans le quotidien, de créatures hybrides, mi-grotesques, mi-monstrueuses est un des ressorts habituels de l'art étrange de l'écrivain.

 

Le jeune Franz Schubert : dans nombre de ses Lieder, le ton de déréliction et de désespoir frise le malaise, et transmet à l'auditeur un sentiment d'hallucination éveillée.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Franz_Schubert

 

Un pont esthtique entre deux mondes : celui du romantisme fantastique allemand et celui du merveileux slave, oscillant entre le conte de fées et la diablerie : Coppelius (personnage d'Hoffmann) et sa poupée mécanique, par le grand peintre du cercle du "Monde de l'Art" de Diaghilev : Léon Bakst

 

Piotr Tchaïkovsky, qui trouva dans le sujet de "La Dame de Pique" un écho à ses propres angoisses, ce qui l'amena à se confesser dans cet opéra, à travers une musique oppressante, amplifiant de façon impressionnante le fantastique grotesque et macabre de la nouvelle de Pouchkine.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Piotr_Ilitch_Tcha%C3%AFkovski

 

Modeste Tchaïkovsky, qui adapta Pouchkine pour son frère, et qui, sous son influence, poussa jusqu'à l'horreur l'atmosphère de la nouvelle orginelle.

http://en.wikipedia.org/wiki/Modest_Ilyich_Tchaikovsky (en anglais)

 

Pouchkine aimait se "délier la plume" en dessinant dans les marges. Ici, son profil caractéristique, "vu par lui-même", sans complaisance.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Pouchkine

 

Couverture de la nouvelle d'Alexandre Sergueïevitch Pouchkine : "La Dame de Pique", dans la très belle édition de 1905, illustrée par Alexandre Benois, autre grand peintre des "Ballets Russes"... et grand amateur de littérature fantastique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Dame_de_pique

 

Marguerite Moreno au cinéma, dans le rôle de la maléfique Comtesse détentrice du secret des "trois cartes", principal ressort de l'histoire de la "Dame de Pique".

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marguerite_Moreno

 

Hermann, entré nuitammment chez la Comtesse, se trouve face-à-face avec son destin. Il tuera, par mégarde, la "vieille sorcière" et deviendra fou, hanté par le remord, poursuivi par son fantôme ricanant, perdu par l'obsession de gagner au jeu, grâce au secret qu'il a cru lui arracher.

 


Problème temporaire d'affichage

Grilles officielles : globale / sem. A B C D



RECHERCHES
»  dans ce blog : mots exacts seulement ~ avec plusieurs mots-clé, ajouter " AND " entre eux

» recherche « maison »

Archives

 
 
 
 
 
2005-06
2005-07
2005-08
2005-09
2005-10
2005-11
2005-12
2006-01
2006-02
2006-03
2006-04
2006-05
2006-06
2006-07
2006-08
2006-09
2006-10
2006-11
2006-12
2007-01
2007-02
2007-03
2007-04
2007-05
2007-06
2007-07
2007-08
2007-09
2007-10
2007-11
2007-12
2008-01
2008-02
2008-03
2008-04
2008-05
2008-06
2008-07
2008-08
2008-09
2008-10
2008-11
2008-12
   
2009-01
2009-02
2009-03
2009-04
2009-05
2009-06
2009-07
2009-08
2009-09
2009-10
2009-11
2009-12
2010-01
2010-02
2010-03
2010-04
2010-05
2010-06
2010-07
2010-08
2010-09
2010-10
2010-11
2010-12
2011-01
2011-02
2011-03
2011-04
2011-05
2011-06
2011-07
2011-08
2011-09
2011-10
2011-11
2011-12
2012-01
2012-02
2012-03
2012-04
2012-05
2012-06
2012-07
 
 
 
 
 
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -