26 juin 2005 7 26 /06 /juin /2005 23:00


présentation temporaire

Frère de Jérôme Lejeune (1926-1994, découvreur de la trisomie 21 en 1959, président de l'Académie Pontificale pour la Vie), Philippe LEJEUNE est né le 15 novembre 1924 à Montrouge. Depuis sa plus tendre enfance, il a évolué dans un environnement musical et littéraire, au sein d'une famille très catholique.
En 1941, il accède aux "Ateliers d'Art Sacré" de Maurice Denis, place de Fürstemberg, et se destine à la peinture. Il profite des conseils de Georges Desvallières pour devenir l'élève de Jean Souverbie (1891-1981 - membre de l'Institut - Académie des Beaux-Arts) dès 1943 et de Cennino Cennini.

Pendant 11 ans, et sans interrompre la peinture, il exécute des maquettes, cartons et peintures sur verre de vitraux (1955), pour de nombreuses églises en Normandie et en Bretagne (vitraux à Guernesey, au Mont-Saint-Michel, à Notre-Dame du Fort, à l'église d'Etampes). Il obtient une bourse de voyage au Prix National en 1948.

En 1962, il participe à "l'Ecole de Paris" à la galerie Charpentier et se voit décerner le "Prix du livre gravé" de l'Institut de France.

En 1968, Philippe Lejeune ouvre un atelier d'Arts plastiques à Etampes : l'Atelier de la Vigne, autour duquel sera fondée "l'Ecole d'Etampes".
En 1970, il expose à la galerie Durand-Ruel (Paris) et effectue un séjour en Inde. Il ouvre également un atelier de peinture et gravure en milieu carcéral à Fleury-Mérogis.
En 1974, il est nommé "sur ½uvres" conservateur du Musée d'Etampes.

Philippe Lejeune collectionne alors les prix et les récompenses :
- en 1975, il reçoit la Médaille d'Or des Artistes Français
- en 1982 lui est décerné le Prix de l'Orangerie de Versailles
- en 1983, la Fondation Taylor lui décerne le Grand prix Baudry pour l'ensemble de l'oeuvre peint.
- en 1985, lui est décerné le Prix du salon des Artistes Français
- en 2001, il reçoit le Grand prix du salon des Armées des Invalides et est nommé peintre des Armées.

Philippe Lejeune expose régulièrement (1994, 1996, 2000, 2001, mai-juin 2005) à la galerie Mouvances à Paris. Il a également exposé en Europe (Stuttgart, Turin) et au Canada (Montréal).
Philippe Lejeune demeure attaché à la peinture d'inspiration biblique, sans négliger le portrait.

Il a notamment orné les églises de Bouville, Boust, Etouvens, St Peter-Port à Guernesey, les locaux de la B.I.C.S. À Montrouge, les locaux de l'Hôpital de Villejuif. Il a également illustré divers ouvrages : "Lancelot du Lac", oeuvres de Corneille, encyclique de Jean XXIII (aux éditions Philippe Lebeau)

Ses toiles sont visibles dans les collections publiques comme les musées d'Etampes, Pierrefeu ou Montréal.


L'ATELIER DE LA VIGNE et L'ECOLE D'ETAMPES



L'atelier de la Vigne a été fondé en 1968 par Philippe LEJEUNE, il a immédiatement adopté l'exercice du portrait comme formation essentielle pour les jeunes peintres qui y travaillaient. Il est aujourd'hui l'un des seuls en France à le pratiquer.

Depuis 1970, rue de la Vigne, l'atelier s'est peu à peu développé dans diverses activités : gravure, sérigraphie, technique de l'icône dorée à la feuille d'or, dessin, pastel et s'est enorgueilli des prix qui ont distingués trois générations de peintres figuratifs : Prix de la Jeune Peinture, Prix du Portrait Paul-Louis Weiller, Prix de Monaco, Prix Noufflard ( 5 lauréats ! ), trois peintres et trois années de suite Prix du Reader's Digest, Prix Rugale Michaïlov de la Fondation Taylor, Peintres officiels de la Marine ...
Les récompenses qu'obtiennent ses élèves aux différents concours et expositions témoignent du bien-fondé de ses conseils.

Dans son atelier d'Etampes, Philippe Lejeune a formé de nombreux jeunes talents, parmi lesquels :
- François Legrand
- Christoff Debusschere [peintre de la Marine et peintre de l'Armée de l'Air]
- Jean-Marc Allais
- Joel Giraud
- Jacques Rohaut
- Franck Senaud
- Eric Bari [peintre des Armées (prix Fondation Taylot, salon de la Marine, Prix de la Fondation de France)]
- Jean-Marc Idir : peintre figuratif, remarqué pour ses qualités de portraitiste
- Geneviève Decroix
- Nathalie Gobin (1964-1992) : Élève du peintre Philippe Lejeune à étampes depuis 1983, pensionnaire à la Casa Velàzquez depuis octobre 1990, lauréate de nombreux prix (Fondation Taylor, Médaille des Artistes Français, prix de l'Académie des Beaux-Arts ...), Nathalie Gobin intervenait occasionnellement à l'antenne de Radio-Courtoisie, aux tous débuts de la radio, en tant qu'assistante de Jean Ferré et patron d'émission.

Les élèves de Philippe Lejeune redonnent une grande vitalité au difficile et exigeant art figuratif, qui tend aujourd'hui à être dénigré et tenu à l'écart des honneurs et des robinets financiers au profit du "non-art officiel et abscons" (comme dirait Marie-José de Bravura)


LA PEINTURE DE PHILIPPE LEJEUNE

"Pour Philippe Lejeune, Dieu écrit le réel avec style. Comme Champollion passant par la grec pour traduire l'indéchiffrable, il exprime la beauté en couleurs et surfaces qui s'aiment, selon la syntaxe, le rythme et l'harmonie que lui a révélés le visible. C'est pourquoi sa peinture naît d'abord abstraite: abstraite comme le lien mystérieux qui tisse une page de Britten ou de Debussy; la sensualité procure docilement à la composition ce qu'elle réclame comme l'oreille s'applique à conjuguer les notes. En ce sens son oeuvre hérite de Cézanne qui disait: «La technique d'un art comporte un langage et une logique». Mais l'artiste, alors préoccupé comme un enfant de bien sculpter un coquillage, tout à coup s'étonne d'y entendre la mer: ce qui resterait un bleu de cobalt ou une équation lui révèle une nécessité plus grande où le sens et la raison se mirent: telle courbe impose un torse, cet ocre dicte la place d'un visage, cette matière nacrée appelle un drapé.
Pariant avec confiance que l'inconnu s'exprime, Lejeune, tel Orphée, nous force d'écouter les subtils accords du vent: sa palette est une harpe et son chant retrace une épopée éternelle. Chacun peut retrouver dans les acteurs de ce théâtre intérieur ses compatriotes, comme les bergers de Poussin affirmant «moi aussi je suis allé en Arcadie». Ils parlent en paix des arrhes de la Promesse, apportant le contrepoint de leur conscience aux caprices des éléments. «Lejeune est le dernier des peintres d'Occident ou le premier comme on voudra» écrivait le grand critique d'art Jean Bouret à son propos."

Nathalie GOBIN dans la brochure "L'École d'Étampes. 1971-1991"


"Plus que l'histoire sainte, Lejeune peint la grâce janséniste, celle qui, même reçue en partage, doit encore se mériter pour devenir efficace. Durement conquise sur l'ombre infertile, la lumière immatérielle qui sourd de son ½uvre, si étrangère au cours contingent du temps, ne capte les sens que pour élever l'âme."
Béatrice COMTE

web-galerie : (2 pages)
http://www.galeriemouvances.com/peintres_Lejeune1.asp


La Visitation par Philippe Lejeune - Huile sur toile - 38 x 50 cm


CITATIONS

"La peinture oscille éternellement entre l'invention et l'imitation. Tantôt elle copie et tantôt elle imagine. Ce sont là ses variations. Mais qu'elle produise la nature objective, ou qu'elle traduise plus spécialement l'émotion de l'artiste, il faut qu'elle soit un objet d'art de beauté concrète et que nos sens découvrent dans l'objet d'art lui-même, abstraction faite du sujet représenté, une satisfaction immédiate, un plaisir esthétique pur."
Maurice Denis, qui fut le maître de Philippe Lejeune

"La peinture est d'abord une indiscrétion, c'est un métier comme celui de cordonnier. Cela s'arrête lorsque les choses ne sont plus reconnaissables".
"Si on enlève les peintures religieuses et les figures humaines, que reste-t-il de la grande galerie du Louvre ?"

"[Il] pratique plusieurs techniques comme font les compositeurs qui s'essaient à divers instruments. Le peintre, en effet, est l'exécutant de sa propre partition."
"Que la nature mène à l'art et que l'art perfectionne la nature en s'en servant."

"Tout ce qui est indicible est indigne de l'art".
Cette citation de Philippe Lejeune traduit l'esprit de sa peinture

"Dans tout peintre il y a toujours un débutant qui sommeille et l'erreur et la fausse démarche sont les choses les mieux partagées. L'enseignement tel que je le conçois consiste donc à reconnaître dans l'oeuvre d'autrui les fautes que l'on a déjà commises soi-même, les impasses dans lesquelles on s'est déjà fourvoyé. Ce système a l'avantage de ne contrarier en rien la personnalité du peintre. Bien entendu, je mets la main à la pâte picturale et m'efforce de répondre à toutes les questions."
Philippe Lejeune, à propos de l'enseignement de la peinture.


FILMOGRAPHIE

Court-métrage documentaire sur Philippe LEJEUNE

1985, documentaire, 16 mm, couleur, 26 min
Réalisation : Patrick Chaput
Production : DAP, Média 5
Distribution : Patrick Chaput
Filmé dans son propre atelier et dans l'atelier municipal qu'il a créé et qu'il dirige à Étampes, Philippe Lejeune commente ses autoportraits en compagnie de l'écrivain Claude Mettra. Ensemble, ils s'interrogent sur la peinture, sa technique, son enseignement, sa dimension métaphysique.


BIBLIOGRAPHIE

"Conseils à un jeune peintre", Editions de Paris (2001)

"La vision créatrice" (Essai), Editions Mémoire Vivante (2002)
"Le Portrait. Entretien inédit avec Philippe Lejeune, peintre, fondateur de l'Atelier de la Vigne", par Franck Senaud (2002)

"GALERIE DURAND-RUEL [Paris], Philippe Lejeune. 20 mai-5 juin 1970" (Catalogue d'exposition)

"L'école d'Etampes. 1971-1991" par Bérénice LEJEUNE-CANNAVO [conceptrice] et Nathalie GOBIN [rédactrice] (1991)
Rétrospective des principaux peintres qui, aux côtés de Lejeune, ont la volonté de représenter une part de l'art contemporain, loin de l'art officiel et des préjugés.

"Philippe Lejeune", Conseil Général de l'Essonne
Cet ouvrage montre la diversité de sa gamme chromatique, de ses glacis, de ses lumières, par le contraste entre la légèreté de ses flous poétiques et la netteté des visages de ses personnages.

"Les amis de l'Atelier de la Vigne à Etampes", Philippe Lejeune (1992)
"Berchère d'Étampes, Berchère l'Égyptien", Philippe Lejeune (1996)

"Les carnets d'atelier du peintre Philippe Lejeune", illustrations de Philippe Lejeune et textes recueillis par Nathalie Gobin, Editions Mémoire Vivante.
"Via crucis", par Pierre LEJEUNE [poète] et Philippe LEJEUNE [dessinateur], Editions Mémoire Vivante, 75 exemplaires numérotés.

Philippe Lejeune a également donné des entretiens à la revue France Catholique, notamment dans les numéros :
- 2455 : "Philippe Lejeune, peintre"
- 2584 : "Entretien avec Philippe Lejeune, un peintre de la grâce"

COORDONNEES

Atelier de la Vigne (Atelier d'Arts Plastiques)
6 rue de la Vigne
91150 ETAMPES
Tél : 01 64 94 88 70

Philippe Lejeune
22, rue Sadi Carnot
91150 ETAMPES
Tél : 01 64 94 02 76

Galerie Mouvances – Sculpture et peinture contemporaine
2 place des Vosges
75004 PARIS
Tél : 01 40 27 98 12
Fax : 01 40 27 88 42
Internet :
http://www.galeriemouvances.com/

AVIS DE RECHERCHE

L'Association "Les Chercheurs d'Art" et les filles de Philippe Lejeune (Mme Sophie Choussy, Mme Bérénice Canavo, Mme Valérie Lejeune) invitent les collectionneurs et amateurs en possession d'oeuvres et documents à se faire connaître, en vue de la réalisation d'un catalogue raisonné. Confidentialité assurée
Adresse : Chérel, 5, route d'Etampes 91780 Châlo-Saint-Mars

[source : http://courtoisie.forumactif.com/ftopic71.Philippe-LEJEUNE.htm ]




site officiel de Philippe Lejeune
http://www.philippelejeune.fr



voir aussi
http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Lejeune_%28peintre%29





Libre Journal du mardi midi, toutes les 2 semaines

 


catégorie : » Equipe de la radio

Problème temporaire d'affichage

Grilles officielles : globale / sem. A B C D



RECHERCHES
»  dans ce blog : mots exacts seulement ~ avec plusieurs mots-clé, ajouter " AND " entre eux

» recherche « maison »

Archives

 
 
 
 
 
2005-06
2005-07
2005-08
2005-09
2005-10
2005-11
2005-12
2006-01
2006-02
2006-03
2006-04
2006-05
2006-06
2006-07
2006-08
2006-09
2006-10
2006-11
2006-12
2007-01
2007-02
2007-03
2007-04
2007-05
2007-06
2007-07
2007-08
2007-09
2007-10
2007-11
2007-12
2008-01
2008-02
2008-03
2008-04
2008-05
2008-06
2008-07
2008-08
2008-09
2008-10
2008-11
2008-12
   
2009-01
2009-02
2009-03
2009-04
2009-05
2009-06
2009-07
2009-08
2009-09
2009-10
2009-11
2009-12
2010-01
2010-02
2010-03
2010-04
2010-05
2010-06
2010-07
2010-08
2010-09
2010-10
2010-11
2010-12
2011-01
2011-02
2011-03
2011-04
2011-05
2011-06
2011-07
2011-08
2011-09
2011-10
2011-11
2011-12
2012-01
2012-02
2012-03
2012-04
2012-05
2012-06
2012-07
 
 
 
 
 
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -